Se faire Aider

 

Sous-titre de l'article

 

Derrière une passion excessive pour le jeu se cache souvent un problème que l’on peut résoudre si l’on utilise les bons moyens. Dans tous les cas, un entretien avec une personne qualifiée est profitable.

Le Casino de Crans-Montana dispose de l’expérience nécessaire et collabore étroitement avec des spécialistes qualifiés et indépendants.
Nous sommes est volontiers à votre disposition pour un premier entretien. Nous pourrons également vous proposer un rendez-vous auprès d’un spécialiste du jeu excessif.

Ou alors, adressez vous directement et manière anonyme à:

LA MAIN TENDUE - téléphone 143

« Ecouter et comprendre,
Ecouter sans juger,
Ecoute et aider. »

« La main tendue » est là pour vous, chaque fois que vous sentez le besoin de vous ouvrir à quelqu’un et de parle de vos problèmes. Egalement de vos problèmes liés au jeu.
Ecoute et discrétion sont les mots clés de « la main tendue ».
Tous les entretiens sont confidentiels: celui ou celle qui téléphone à « la main tendue » est protégé(e) par l’anonymat. Le coût de l’appel se limite à la taxe de base, peu importe sa durée.

Dans notre région, Addiction Valais offre soutien et accompagnement aux personnes confrontées à des problèmes d’addiction et à leurs proches.

Quatre centres de traitement résidentiels proposent une prise en charge des personnes dépendantes, avec pour objectif leur sevrage et l’amélioration de leur qualité de vie, quelle que soit leur dépendance (alcool, médicaments, drogues illégales, cyberdépendance, jeux, etc.). La prise en charge est entièrement anonyme.

Ou alors, adressez vous à Caritas Valais. C’est une association locale valaisanne qui vient à l’aide aux personnes en détresse, et notamment aux familles, qui résident en Valais. (Service de désendettement, consultation Sociale, programmes d’insertion).

Permanence téléphonique aux heures de bureau:

Addiction Valais                                                                                         Caritas Valais

       TEL 027 456 22 77    TEL 027 323 35 02

 http://www.addiction-valais.chhttp://www.caritas-valais.ch/

Le Casino de Crans-Montana

 


Le jeu est une des plus  belles occupations de l’homme, mais il peut toutefois, dans certains cas, devenir un problème. Par exemple, si vous passez plus de temps au jeu que vous ne pouvez réellement lui consacrer. Ou si vous dépensez au jeu plus d’argent que ce que n’autorise votre budget.

Quelle est votre attitude face au jeu?  Le jeu est-il un problème pour vous?

Les questions dans cette brochure peuvent vous donner des points de référence, en particulier si vous ne pouvez pas répondre spontanément par oui ou par non,
ou si vous répondez par oui à au moins 6 questions.

1. Passez-vous souvent plus de temps au jeu que ce que vous vous étiez fixé?
2. Avez-vous déjà une fois tenté, mais sans succès, de cesser de jouer?
3. Lorsque vous avez perdu une mise, essayez vous de la regagner le plus vite possible?
4. Des amis, des connaissances, ou des proches se sont-ils distancés de vous
parce que vous les aviez délaisses à cause du jeu?
5. Avez-vous des remords après avoir joué?
6. Avez-vous déjà joué dans le but de rembourser des dettes avec vos gains de jeu
ou pour résoudre d’autres problèmes financiers?
7. Le jeu a-t-il des effets négatifs sur votre joie de vivre ou sur votre efficacité?
8. Lorsque vous avez gagné, ressentez-vous une forte envie de rejouer encore
     pour gagner davantage?
9. Avez-vous souvent joué jusqu’à ce que vous n’ayez plus d’argent sur vous?
10. Jouez-vous parce que vous vous sentez seul ou parce que vous voulez oublier des soucis?
11. Avez-vous déjà une fois emprunté de l’argent pour pouvoir continuer à jouer?
12. Avez-vous déjà une fois vendu quelque chose pour pouvoir investir cet argent dans le jeu?
13. Avez-vous déjà une fois joué dans le but d’oublier vos soucis ou votre colère?
14. Avez-vous déjà une fois financé votre jeu de manière contraire à la loi ou
    avez-vous simplement songé une fois à le faire?
15. Dormez vous mal depuis que vous jouez?
16. Des disputes, des déceptions ou des difficultés vous ont elles amené à jouer?
17. Consommez-vous plus d’alcool ou d’autres drogues depuis que vous jouez?
18. Avez-vous déjà perdu une place de travail à cause de jeu?
19. Avez-vous de la peine à vous lever le matin et à remplir vos obligations?
20. Avez-vous songé une fois au suicide au cours de ces deux dernières années?

Même si vous avez répondu par oui à l’une ou l’autre question, cela ne signifie pas encore que vous êtes une ou un joueur à problème. Mais cela pourrait être un signal pour vous.